LA RADIO TSF

Comme pour de nombreuses inventions, la radio TSF a bénéficié des découvertes de différentes personnes. Le physicien anglais, Olivier Lodge, construit en 1894 un récepteur d'ondes hertziennes avec un tube à limaille. Le physicien français, Edouard Branly, mène des recherches sur les corps conducteurs et étudie l'évolution de la conductibilité en fonction de différents rayonnements calorifiques et lumineux. En 1890, il remarque que sous l'effet d'une étincelle, un tube à limaille de fer devient alternativement conducteur ou isolant. En 1887, Heinrich Hertz confirme par une expérience la théorie de J. Maxwell. Il réussit à produire des ondes électro-magnétiques qui porteront son nom.


Marconi et son assistant
lors de la première diffusion.
Edouard Branly
James Maxwell
Heinrich Hertz
Guglielmo Marconi

G. Marconi, prix Nobel de physique en 1909, est reconnu comme l'inventeur de la radio. Dès sa prime jeunesse, il se fixe pour but d'affranchir le télégraphe de ses fils et poteaux ! Dans le grenier de sa maison familiale, il entreprend des transmissions par ondes hertziennes. Il fabrique des émetteurs et des récepteurs avec des éléments connus : Bobine de Ruhmkorf, éclateur contrôlé par un manipulateur télégraphique de Morse, cohéreur de Branly, antenne verticale de Popov... En 1895, il transmet des signaux sur une distance de 2,4 kilomètres. L'année suivante à 22 ans, il propose son invention au gouvernement italien qui ne le prend pas au sérieux. Il part pour l'Angleterre.

En 1896, il dépose son brevet. En Angleterre, il rencontre William Perce, ingénieur en chef des services télégraphiques britanniques qui partage son enthousiasme. En 1897, il transmet sur une distance de 14,5 kilomètres. Il a besoin d'argent pour continuer et va trouver des fonds auprès de sa famille. Il commence par équiper les phares isolés en mer mais c'est surtout l'armée qui l'appelle pour équiper la flotte britannique. En 1901, il s'associe avec la compagnie d'assurance Lloyd's afin que les bateaux puissent transmettre des informations depuis la haute mer. En 1912, le naufrage du Titanic permet à la radio d'acquérir ses lettres de noblesse. Plus tard une conférence mondiale est réunie et impose à tous les armateurs d'équiper leurs navires. En 1902, il réalise les premiers essais transatlantiques entre l'Angleterre et Terre-Neuve. La même année, il imagine le détecteur électromagnétique.